Qu’est-ce que la grippe céto

La « grippe céto » est un nom donné à un ensemble de symptômes survenant après une diminution sensible de l’apport en glucides chez les personnes qui viennent de commencer un régime faible en glucides, ces symptômes sont causés par l’altération des états hormonaux et les déséquilibres électrolytiques qui peuvent se manifester.

En d’autres termes, elle décrit un cycle qui se produit dans le corps dans sa phase d’adaptation à ce nouveau régime faible en glucides.

On entend par le terme céto « un régime cétogène », c’est un régime alimentaire très strict caractérisé par un faible apport en glucides.

En effet, le terme devrait être vraiment « grippe du régime faible en glucides » dans le sens où le régime cétogène n’est pas le seul régime alimentaire étant faible en glucides.

Symptômes

Il n’y a pas deux individus semblables, les symptômes peuvent aller de rien à de lèges symptômes aux affections semblables à la grippe et pourraient comprendre :

  • Étourdissements
  • Nausées
  • Fatigue
  • Fatigue mentale
  • Crampes
  • Maux de tête
  • Diarrhée
  • Dans certains cas extrêmes, hypertension artérielle et arythmie

Pendant combien de temps la grippe céto peut-elle durer ?

La durée de la grippe céto varie d’une personne à une autre. Si certaines personnes ne peuvent avoir que de légers symptômes imperceptibles pendant un jour ou deux, d’autres peuvent avoir des symptômes plus intenses pendant une semaine ou plus, cela dépend vraiment de la rapidité de votre corps à s’adapter à votre régime faible en glucides.

Une fois la grippe céto est passée, vous pouvez vous attendre à une énorme augmentation des niveaux d’énergie, et une fois que vous vous êtes débarrassés de vos habitudes « sucrées », vous allez vous sentir mieux que jamais !

Avoir de la patience pendant que votre corps s’adapte est la clé de la réussir de votre régime faible en glucide. Soyez donc patient et sachez que les symptômes finiront par disparaitre et si ce n’est pas le cas, vous devriez en parler à votre médecin. Pour la plupart des gens, tous les symptômes qui pourraient survenir disparaissent dans deux semaines.

diete faible en glucides

Un état de confusion

Les gens qui ressentent les symptômes de la « grippe céto » après avoir commencé leur régime faible en glucides seraient parfois forcés de croire qu’ils souffrent à cause du régime qu’ils ont suivi et qu’après tout, les glucides sont bons pour la santé.

Cependant, cela ne fait que montrer, encore une fois, à quel point nous sommes dépendants aux glucides, et ce, pendant que notre corps tente de survivre sans glucides ni substances sucrées.

En vérité, l’apport en glucides, et en particulier les glucides raffinés provenant d’aliments transformés, de sucre, d’aliments sucrés et de boissons à, de nos jours, atteint des proportions épidémiques, et la dépendance aux glucides est répandue aux États-Unis ainsi que dans d’autres parties du monde.

Ce n’est pas votre faute, ces glucides sont partout, alors il serait temps pour vous de décider de commencer votre régime faible en glucides et de faire preuve de patience !

Comment réduire les effets de la grippe céto ou en soulager les symptômes

La grippe céto peut être une expérience indésirable, voire une étape difficile à franchir. Cependant, il y a certaines choses qui peuvent être faites pour en réduire les symptômes s’ils surviennent.

Faites le plein d’électrolytes

Le manque d’électrolytes dans le corps est l’une des principales causes de la grippe céto. Les électrolytes étant les minéraux présents dans le corps et affectant sa teneur en eau, l’acidité du sang et la fonctionnalité des muscles.

En outre, les régimes faibles en glucides font baisser le taux d’insuline dans le sang, ce qui signale aux reins de se débarrasser de l’excès d’eau, cela qui vous amène à boire plus d’eau et amène votre corps à éliminer les électrolytes, et c’est là où les carences en sodium, potassium et magnésium peuvent se produire. Vous devrez donc les restituer en prenant des suppléments et en mangeant des aliments riches en nutriments.

Ajoutez du sel

Normalement, un régime alimentaire moyen est surchargé de sel, mais un régime cétogène élimine les aliments raffinés et transformés et se concentre sur la consommation d’aliments entiers, naturels et non transformés, donc lorsque vous commencer votre régime cétogène, vous réduisez naturellement votre consommation de sel, ce qui réduit la rétention d’eau.

Comme les régimes faibles en glucides sont naturellement diurétiques, il n’est pas nécessaire de s’inquiéter de la rétention d’eau.

En général, un apport de 5 grammes de sel par jour est idéal pour soulager les symptômes de la grippe cétone et restituer les électrolytes, vous pouvez également l’obtenir en buvant 2 tasses de bouillon ou en ajoutant de la sauce de soja et d’autres sauces à forte teneur en potassium à vos repas.

Le bouillon d’os peut également faire l’affaire, et ne consiste qu’à faire bouillir des os de volaille, de bœuf ou d’agneau dans de l’eau pendant environ une journée, ou utiliser des bouillons en conserve, il suffit de lire les étiquettes pour s’assurer des ingrédients et des conservateurs ajoutés dont vous n’avez pas besoin. Les écoulements résultant de la viande cuite sont très chargés de potassium, alors profitez-en pour en faire des sauces.

Un apport de 300 mg de magnésium peut être pris sous forme de supplément.

La grippe céto est un état dont pourraient souffrir la plupart des personnes qui commencent un programme de perte ou de gain de poids. Bien que chez certaines personnes cette grippe ne puisse pas être évitée, vous pouvez en réduire les symptômes à mesure que votre corps s’y adapte. Veuillez contacter votre médecin si les symptômes deviennent difficiles à gérer.