Accueil >> Perdre du Poids >> Peut-on réduire les graisses d’une zone particulière du corps?

Peut-on réduire les graisses d’une zone particulière du corps?

homme de surpoidsAvez-vous des zones de votre corps qui semblent accumuler plus de graisse que d’autres ?

Il s’agirait peut-être d’endroits tels que les cuisses ou les bras, ou alors au niveau du ventre.

Quoi qu’il en soit, la plupart d’entre nous ont des zones de notre corps sur lesquelles on aimerait que l’on agite une baguette magique pour faire disparaitre cette graisse localisée et disgracieuse.

Le concept de réduction de l’accumulation de graisses dans certaines zones bien localisées du corps est appelé la « réduction localisée » ou « spot reduce », et autour duquel toute une industrie s’est développée proposant une pléthore de produits censés aider à se débarrasser de l’accumulation de gras dans des zones bien ciblées du corps.

La plupart de ces produits sembleraient avoir le pouvoir de cibler la graisse du ventre parce que c’est cette partie du corps qui est la plus préoccupante et évidente pour beaucoup de gens désireux de perdre du poids, mais il n’y a pas que cette partie-là.

Alors, existe-t-il une part de vérité dans l’affirmation selon laquelle l’accumulation de la graisse corporelle peut être « réduite de façon localisée » ? Et, y a-t-il effectivement des produits qui fonctionnent ?

La graisse s’accumule dans différentes zones de notre corps, et c’est la génétique qui détermine en grande partie la quantité et la localisation de cette accumulation.

Cela peut également être influencé par certains facteurs externes tels que le stress et le manque de sommeil, qui, tous deux, font augmenter les niveaux de cortisol.

C’est, en partie, ces niveaux de cortisol élevés qui favorisent l’accumulation de la graisse abdominale, mais c’est, en partie aussi, la génétique qui influence la répartition de ces dépôts de gras dans le corps.

Il n’y a donc pas grand-chose à faire pour maitriser la façon dont votre corps stocke la graisse, alors la question qui doit se poser est la suivante : « y a-t-il un moyen d’amener le corps à se débarrasser de la grasse de façon localisée ? »

Tout comme vous ne pouvez pas contrôler où se forment les dépôts de graisse dans votre corps, vous ne pouvez pas contrôler par où commencer à en perdre en premier.

Il n’y a pas d’exercices particuliers que vous pouvez faire pour « réduire la graisse de façon localisée », même s’il existe plusieurs gadgets et programmes prétendus en être la solution.

Faire travailler une partie du corps en particulier aidera ses muscles à se raffermir, mais cela ne réduira pas la graisse dans cette partie. La perte de graisse et le renforcement musculaire sont deux choses différentes.

En plus, la graisse ne se transforme jamais en muscle. Vous pouvez donc faire des exercices physiques pour diminuer la graisse et d’autres pour développer les muscles, mais vous ne pouvez pas transformer l’un en l’autre.

Il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour perdre de la graisse en excès, mais vous ne serez pas en mesure d’en perdre sur telle ou telle partie de votre corps selon ce que vous le souhaitez.

La seule chose que vous pouvez faire et qui est efficace, c’est de perdre de la graisse corporelle de façon cohérente et à un rythme sain en réduisant votre apport calorique journalier de façon à ce que vous en bruliez plus que vous n’en consommez.

C’est ce qu’on appelle le « déficit calorique ».

Vous devrez vous en tenir à cette démarche jusqu’à ce que vous commenciez à perdre de la graisse dans les zones que vous aurez ciblées au préalable.

Cela peut prendre un certain temps, mais il en vaudra la peine si vous vous en tenez assez longtemps à cette démarche de « déficit calorique ».

Le ventre est généralement la dernière partie du corps où la plupart des gens commencent à perdre de la graisse accumulée après avoir commencé leur démarche de perte de poids.

Cependant, vous pouvez aider votre corps à se débarrasser de la graisse du ventre en prenant suffisamment de repos et en maintenant votre niveau de stress bas, en abaissant votre taux de cortisol, mais il n’y a aucune garantie.