Accueil >> Santé >> Pourquoi le fait de ne pas manger suffisamment peut-il freiner la perte de poids?

Pourquoi le fait de ne pas manger suffisamment peut-il freiner la perte de poids?

homme sur le régime alimentaireSi vous demandez à la plupart des gens de vous recommander la méthode qu’ils pensent être efficace pour la perte de poids, ils vous répondront naturellement en vous disant que l’on doit « manger moins et bouger plus ». Dans une certaine mesure, ils n’ont pas tort.

Certes, la façon la plus simple pour perdre du poids serait de créer un déficit calorique, c’est-à-dire qu’il faut brûler plus de calories pendant la journée que l’on consomme. Cependant, contrairement à ce que vous pourriez penser, ce déficit calorique ne devrait pas être trop évident.

Plutôt que de vous aider à perdre du poids, les régimes hypocaloriques sévères provoquent le plus souvent le ralentissement du processus de la perte de poids. La question est, pourquoi?

Lorsque vous réduisez considérablement votre consommation de calories, votre corps réagit comme s’il était en danger. Votre métabolisme, le processus par lequel la nourriture est convertie en énergie, aura tendance à fonctionner au ralenti.

Il s’adapte au fameux mode de famine en croyant que le corps ne recevra plus assez de calories et commence, par conséquent, à stocker la graisse pour une utilisation ultérieure. À l’inverse, ceux qui ont un métabolisme rapide peuvent souvent manger beaucoup plus que les autres, leur corps sera toujours capable de convertir les calories consommées en énergie à un rythme plus rapide.

Bien que les régimes hypocaloriques puissent avoir un impact immédiat sur la perte de poids, les résultats ne sont pas durables, et même si vous y adhérez pendant longtemps, votre corps aura le génie de s’y adapter. En conséquence, la vitesse à laquelle vous perdez du poids aura tendance à chuter, voir à se réduire à néant.

Le problème ici est à deux volets, vous allez non seulement plus perdre du poids à cause de votre régime hypocalorique, mais lorsque vous renoncez à votre régime et que vous commencez à augmenter votre apport calorique, votre poids va augmenter de manière disproportionnée, parce que votre métabolisme continue toujours à fonctionner à un rythme plus lent que ce qu’il devrait être.

Outre le fait qu’ils n’aboutissent pas à une perte de poids durable, les régimes hypocaloriques peuvent nuire à votre état de santé général. Les effets peuvent aller d’un sentiment de léthargie et de vertige à une faible pression artérielle et des anomalies du rythme cardiaque. Bien comprendre le sort des calories que l’on consomme est une partie importante dans tout effort de perte de poids saine et durable, mais le fait de priver votre corps de nourriture n’est certainement pas la voie à suivre.

Le mantra de « manger moins, bouger plus » doit être pris avec réserve. Cela ne signifie pas diminuer votre apport calorique de moitié et commencer à marcher dix kilomètres chaque jour.

Cela signifie avoir une quantité appropriée de calories résultant d’une alimentation saine et équilibrée, tout en faisant des exercices adéquats.

Ceux qui arrivent à maintenir un déficit calorique modéré et à perdre du poids à un rythme lent, mais régulier sont ceux qui réussissent le plus souvent à perdre du poids de façon saine et durable. Vous priver de la nourriture pour perdre du poids pourrait sembler une bonne idée, mais tout ce que vous faites est de nuire à votre chance pour arriver à une perte de poids durable.