Accueil >> Perdre du Poids >> L’exercice vous fait-il prendre du poids?

L’exercice vous fait-il prendre du poids?

kettlebellsCombien d’heures passez-vous faisant de l’exercice? Si vous faites de l’exercice pendant plus d’une heure et demie sans interruption ou si vous malmenez constamment votre rythme cardiaque, vous vous mettez à risque de surentraînement. Trop d’exercice est tout aussi mauvais que ne pas en faire. Passer beaucoup de temps dans le gymnase vous met dans le stress, vous faisant subir de la fatigue, des douleurs articulaires, des déséquilibres hormonaux et même un gain de poids.

La raison étonnante pour laquelle vous pourriez prendre du poids

Certaines personnes font de l’exercice pendant plusieurs heures chaque jour, mais ne cessent de prendre du poids. Vous pouvez les voir courir sur le tapis roulant, faire du jogging dans la matinée et faire un tas d’exercices de musculation. Malheureusement, la perte de poids n’est pas si simple qu’elle en a l’air. Le surentraînement peut ralentir vos progrès et rendre difficile la perte de graisse.

L’exercice excessif, plus particulièrement les exercices cardiovasculaires, augmente le taux de cortisol dans le corps. Cette hormone joue un rôle clé dans la santé globale. Le problème en est que trop de cortisol peut conduire à un gain de poids, à l’obésité abdominale, aux maladies cardiaques, au diabète, à l’hypertension et aux déséquilibres hormonaux. Lorsque le taux de cortisol reste élevé pendant des périodes de temps prolongées, le corps passe au mode «lutter ou fuir» et commence à stocker de la graisse.

Le lien entre le surentraînement et la sécrétion de cortisol est bien documenté. Si vous avez aussi des problèmes au travail ou à l’école, le stress augmente. Lorsqu’ils sont faits avec modération, les exercices physiques vous aident à soulager le stress et à vous détendre. Cependant, le surentraînement peut se retourner contre vous.

En outre, votre corps peut étonnamment s’adapter aux facteurs de stress physiques, tels que les longues séances d’exercices cardiovasculaires. Plus vous faites de l’exercice, moins vous brûlez de calories. C’est pour cette raison que l’on vous recommande que vos séances d’entraînement soient courtes et intenses. Une séance de 15 minutes d’entraînement à haute intensité d’intervalle (HIIT) donne de meilleurs résultats qu’une séance d’entraînement de deux heures.

Comment les exercices cardiovasculaires vous font-ils gagner du poids

L’entraînement cardiovasculaire semble avoir le plus grand impact sur la production de cortisol dans votre corps. Trop d’exercices cardiovasculaires peuvent faire monter en flèche votre taux de cortisol et amener votre corps à un état catabolique. Ce type d’exercice puise de l’énergie aussi bien dans les muscles que dans la graisse, ce qui ralentit votre métabolisme. Il faut savoir que plus vous manquez de masse musculaire, moins vous brûlez de calories. Toute séance d’entrainement cardiovasculaire de plus de 40 à 45 minutes peut amener votre corps à puiser de l’énergie dans la masse musculaire et, par conséquent, diminuer votre métabolisme.

Une perte de masse musculaire associée à un métabolisme lent et à des niveaux élevés de cortisol ne peut que mener droit au désastre. Ce combo vous rend malade et obèse, draine votre énergie et affecte votre capacité à perdre du poids. Vous pourriez également éprouver des douleurs musculaires, de la fatigue, de la faiblesse, de la fièvre, des frissons et des maux de tête.

Beaucoup d’entre nous tendent à se comparer aux athlètes, aux top-modèles et aux culturistes que nous voyons sur les couvertures de magazines, mais ne réalisent pas que ces gens-là suivent de multiples approches et consacrent toute leur vie pour avoir l’apparence qu’ils ont. Il faut savoir aussi que certains d’entre eux peuvent ne pas être en bonne santé.

Leur vie tourne autour de leurs programmes de conditionnement physique. Ils se gavent de plein de suppléments leur favorisant la réparation musculaire, ils suivent des régimes stricts qui comprennent des phases de privation et de consommation excessive, de «carb cycling» et des phases programmées de réalimentation. Cela leur permet de faire des efforts importants pendant de longues périodes de temps sans perdre de leur masse musculaire ou se fatiguer.

Cependant, on ne peut pas tous faire pareil sans un régime alimentaire et des suppléments appropriés. Le surentraînement est à éviter à tout prix, à moins que vous ayez l’intention de participer à des compétitions ou de devenir pro dans ce domaine. Vos sessions d’haltérophilie ne devraient pas durer plus de 50 à 60 minutes. Pour ce qui est des exercices cardiovasculaires, tenez-vous à 40 minutes ou moins par session.

Quand il est question de perte du poids, il faut toujours prendre une approche à long terme. Sachez que vous n’y arriverez pas plus vite rien qu’en doublant ou en triplant vos séances d’entraînement en temps et en intensité. Cette approche finira par faire beaucoup plus de mal que de bien à votre santé, elle ne l’améliore en rien. Adoptez une approche d’exercices réaliste et vous verrez des résultats stables et durables.