Les exercices physiques influencent-ils la façon dont votre cerveau réagit à votre alimentation?

 

salle de gym

La plupart des gens font des efforts pour changer leurs habitudes alimentaires lorsqu’ils commencent à faire des entrainements. Après tout, une nutrition correcte est essentielle à chacun pour avoir un corps tonique et en bonne santé.

Cependant, les exercices aident-ils les gens à résister aux tentations hypercaloriques qui les menacent de ruiner tous leurs efforts dans ce sens? Certains chercheurs pensent que oui! Ils croient que les exercices physiques ont un impact sur le cerveau dans le sens où le pousse à réduire l’envie de manger inutilement et en tout temps.

Les exercices physiques nous encouragent-ils à manger sainement?

Selon une étude publiée dans Obesity Reviews, s’entrainer régulièrement peut modifier des parties du cerveau qui contrôlent le comportement impulsif et l’envie de trop manger. Cela est une bonne chose si vous avez des difficultés à contrôler votre désir de grignoter.

Le cerveau a pour fonction de stimuler certains comportements, mais aussi d’inhiber certaines impulsions, ce qui lui permet de maintenir l’équilibre sain de l’organisme. Les chercheurs œuvrant dans ce domaine estiment que les entrainements améliorent la capacité du cerveau à prévenir les mauvais comportements tels que le désir de trop manger, tout en réduisant l’envie de grignoter des aliments malsains.

L’exercice physique affecte le fonctionnement du cerveau d’une manière positive

exercice du cerveauPersonne ne sait exactement la façon dont les exercices physiques affectent le fonctionnement du cerveau, mais il est évident que cela est vrai. Chez les animaux, l’activité physique régulière stimule la croissance de nouvelles cellules nerveuses et augmente le flux sanguin vers les parties du cerveau. Elle stimule également la production de neurotransmetteurs qui favorisent la croissance des cellules du cerveau. Cela améliore la fonction cognitive et la mémoire.

Les exercices d’endurance favorisent également la libération des neuromédiateurs dans le cerveau, ces derniers sont à l’origine de la bonne humeur et aident au soulagement de l’anxiété et de la dépression. Voilà pourquoi l’exercice est le remède contre le stress par excellence. Il s’est avéré aussi que l’exercice physique peut vous aider à résister aux tentations très riches en calories.

Les chercheurs croient également que l’activité physique augmente la sensibilité du cerveau aux hormones de satiété qui vous signalent que vous avez assez mangé. Cela signifie que vous serez rapidement enclins à cesser de manger plutôt que de continuer à manger plus que ce dont vous avez besoin.

L’exercice augmente également à la sensibilisation

L’autre moyen par lequel les exercices physiques aident à réduire l’envie de trop manger, c’est en augmentant la sensibilisation. Avant que vous ayez commencé votre programme d’activités physiques, vous ne saviez pas qu’il vous fallait une séance de 30 minutes de tapis roulant pour brûler un délicieux cookie aux pépites de chocolat.

Cependant, lorsque vous commencez un programme d’entrainements, vous aurez plus de conscience de la teneur en calories des aliments, et de combien il est dur de bruler les calories que vous consommez en trop, et là, vous commencez à faire des choix alimentaires plus intelligents.

L’essentiel

Les exercices physiques vont non seulement vous aider à avoir une taille plus mince et des muscles bien sculptés, mais ils vont également changer la façon dont vous voyez et interagissez avec votre alimentation. Voilà pourquoi les exercices sont un élément important qui entre dans le cadre des efforts visant à perdre du poids de façon permanente.

Des études menées dans ce même sens montrent que les gens qui s’entraînent régulièrement sont ceux qui réussissent le mieux à perdre du poids. En voilà une autre raison pour faire des exercices!